mardi 15 octobre 2019

Comment allons-nous voter? Les jeunes, voteront-ils?

Nous voilà dans les derniers jours avant le jour du scrutin au Canada, lundi prochain, le 21 octobre 2019. La question se pose toujours: comment allons-nous voter? Comment vais-je voter?

Il y a sans doute des saisons de la vie où la question ne se pose peut-être pas ou plus.... Il était possible autrefois de se trouver bien dans un certain parti politique ou avec un certain chef, et il semblait tout naturel de continuer dans la même direction....

Tout est maintenant changé... le monde n'est plus le même... le climat change inexorablement et seuls les plus bornés continuent de croire qu'il n'y a pas de problème.

Les glaciers fondent... mais c'est pas grave... les forêts disparaissent... les eaux des mers montent en température et l'air se réchauffe aussi, mais c'est pas grave... les tempêtes deviennent de plus en plus fortes et dévastatrices, mais c'est pas grave... apparemment 90 % des requins dans nos océans ont été détruits - en gros pour faire de la soupe de leurs ailettes en Chine, mais c'est pas grave... pleins d'autres espèces dans les mers, sur terre, et dans les airs diminuent et disparaissent, mais c'est pas grave.... Un instant!

Il faut attendre quoi pour reconnaître que la situation est grave? Faut-il attendre de se retrouver en plein scénario apocalyptique de "fin du monde" pour commencer à croire que nous avons un gros problème qui concerne la population de toute la planète Terre?

C'était encourageant de voir 500,000 personnes manifester il y a quelques semaines leur souci pour des actions immédiates et concertées en faveur du climat, mais est-ce que ces manifestations vont se traduire en votes?

Il y a trop de sociétés en affaires, en finances, et toutes sortes d'activités et d'occupations qui ne se préoccupent que des profits pour les quelques personnes qui en sont propriétaires ou actionnaires principaux, sans pour autant se préoccuper de créer et maintenir des emplois ou s'occuper des travailleurs, ou qui évitent de payer leur juste part de taxes en vue du bien commun....

Les sociétés qui se comportent ainsi ne sont que des parasites qui exploitent la Terre et ses habitants.

Pourtant il y en a parmi nous qui se réveillent, peu à peu, et qui envisagent une autre façon de "faire des affaires". Il y a même des sociétés qui appartiennet entièrement aux travailleurs eux-mêmes et qui s'occupent de la gestion, de la mise en marché, de la production, et la qualité de production et de service, et qui payent leur juste part des taxes. Ce sont des sociétés qui sont devenues des membres qui contribuent beaucoup plus effectivement à la croissance de leur pays et au bien commun.

C'est une très bonne chose de voter. Votons! Mais occupons-nous aussi de développer des versions beaucoup plus créatrices et bénéfiques du capitalisme qui met en pratique plus effectivement les principes de la démocracie.

Que Dieu le Créateur nous éclaire par sa sagesse, nous inspire et nous fortifie par son esprit, et nous appaise et nous encourage par son amour.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire