dimanche 21 février 2021

La Courtoisie sur les pistes de ski de randonnée - pour la sécurité mais aussi pour le plaisir de tous et toutes

Mon objectif avec ces articles de blogue est de seconder les efforts d'une variété d'écrivains chrétiens et autres dans notre désir commun de partager ce qui nous semble contribuer au bien commun et aussi, directement ou indirectement, rendre gloire à Dieu et étendre son oeuvre de salut auprès de toute l'humanité. G.S.

----------------------------------------------------------------


 La Courtoisie sur les pistes de ski de randonnée -

Il n'y a que très peu de signalisation pour transmettre cette connaissance aux nouveaux skieurs. Ce sont donc les expérimentés qui doivent la transmettre. Le but de la courtoisie sur les pistes comme ailleurs est d'éviter les conflits, les accidents, et les blessures; mais aussi d'augmenter le plaisir pour tous.

(1) Suivre la signalisation des pistes afin d'aller en bonne direction sur les pistes à sens unique. Aller en mauvais sens bloque les pistes pour les skieurs qui vont en bonne direction, et surtout la piste de gauche qui sert souvent pour le dépassement.

(2) Certaines portions de pistes peuvent être à 2 sens, mais en suivant la signalisation on ne peut pas se tromper.

(3) Si vous avez besoin d'arrêter, sortez aussitôt de la piste afin de permettre aux autres de passer.

(4) Attenion avec vos batons pour ne pas blesser les autres.

(5) En skiant "en double" - côte à côte - avec vos parents ou amis, soyez prêts à voir venir des skieurs par derrière et libérez la piste de gauche qui sert pour le dépassement.

En gros, c'est aussi simple que ça. Ce n'est pourtant pas compliqué. Le principle général est que les pistes sont là pour tous, du néophyte, en passant par les skieurs expérimentés, et jusqu'aux skieurs d'élite et super rapides. BON SKI!

----------------------------------------------------------------

Mon objectif avec ces articles de blogue est de seconder les efforts d'une variété d'écrivains chrétiens et autres dans notre désir commun de partager ce qui nous semble contribuer au bien commun et aussi, directement ou indirectement, rendre gloire à Dieu et étendre son oeuvre de salut auprès de toute l'humanité. G.S.

----------------------------------------------------------------

© 2006-2021 All rights reserved Fr. Gilles Surprenant, Associate Priest of Madonna House Apostolate & Poustinik, Montreal  QC
© 2006-2021 Tous droits réservés Abbé Gilles Surprenant, Prêtre Associé de Madonna House Apostolate & Poustinik, Montréal QC
 

+ + + + + + + + + + + +  


jeudi 4 février 2021

Vivre sa vie à partir des forces vitales humaines et avec la grâce de Dieu

Mon objectif avec ces articles de blogue est de seconder les efforts d'une variété d'écrivains chrétiens et autres dans notre désir commun de partager ce qui nous semble contribuer au bien commun et aussi, directement ou indirectement, rendre gloire à Dieu et étendre son oeuvre de salut auprès de toute l'humanité. G.S.

----------------------------------------------------------------


Bonsoir ou Bonjour, Cher Pèlerin de la Vie,

Un danger auquel nous faisons tous face et qui est à éviter est celui dont parlait Saint Paul en 1 Corinthiens 4:3 - in English: 1 Corinthians 4:3.... Il exhorte les Corinthiens à ne pas juger - ni les autres, ni eux-mêmes - mais de laisser tout jugement au Bon Dieu; Lui seul est compétent pour nous juger. Donc, en ce qui nous concerne en ce partage, il s'agit d'éviter de me juger, de me condamner, et de me punir. L'ennemi de l'humanité cherche à nous y attirer afin de nous paralyser et nous rendre incapables d'agir.

Ne t'en fais pas... toute vie humaine est composée de plusieurs facettes ou dimensions. Il est bon de découvrir ou de se rappeler ces dimensions afin de pouvoir tourner notre attention à chacune pour pouvoir accomplir les tâches nécessaires dans la poursuite de notre bien-être. Ce qui suit pourrait faire le sujet d'un cours de formation, parce que ce sont des notes que j'ai prises moi-même dans un cours de formation d'une soirée par semaine pour six mois pendant trois ans. Alors laisses-toi explorer ce qui suit et fais seulement l'effort d'exposer ton esprit à ces descriptions et de te mettre à l'écoute de l'Esprit Saint qui saura certainement te guider et d'accompagner....

-----------------------------------------

À partir de mes notes de cours de la formation pour "L'actualisation de forces vitales humaines" de l'IFHIM, 55 Gouin Ouest, Montréal QC H3L 1H9.

Peut-être la première chose que tu pourrais faire pour t'aider toi-même et qui pourrait faire la plus grande différence serait de te donner des bordures, en anglais, « boundaries », ou encore, des bornes ou frontières.

Sans frontières ta vie est comme un liquide que tu verse sur la table... le liquide tombe et coule partout sans limites et devient tout dispersé, sans forme, sans dimensions, et devient perdu....

Les frontières sont comme un récipient, un verre ou une tasse, avec un fond et des côtés qui peut recevoir et contenir le liquide et lui donner une forme, une dimension qui se tient et se conserve.


Les dimensions de la vie humaine sont principalement :

  1. le moi qui est "corps", chacun avec une préférence: soit le mode réceptif / passif ou captatif / actif,
  2. le "moi" qui fait des choses, chacun avec une préférence: soit le mode rétentif ou éliminatif,
  3. le moi, l'individu,
  4. mon identité psychosexuelle avec mon mode "inclusif" ou féminin (femme) / ou mon mode "intrusif" ou masculin (homme), et avec ma capacité de tendresse et de vivre toute une panoplie d'émotions qui donne à la vie toute sa couleur,
  5. mon identité psychosociale avec ma capacité d'accepter d'appartenir et d'entrer en relations avec les autres, tantôt en coopération, tantôt pour vivre ou travailler ou jaser ou s'exprimer ou écouter ou sympathiser, et de participer dans des groupes, ainsi de suite...
  6. et englobant tout ce que je suis et ce que je suis en train de devenir, l'identité du "moi" qui vit tout cela en même temps, mais tout naturellement sans trop m'en préoccuper, me laissant faire pour apprendre et m'améliorer, pour me permettre même l'étonnement, l'émerveillement, la gratitude, la joie, la satisfaction, l'humilité, l'enthousiasme, et l'amour....

LA VISION : Autrement dit, quand j'étais bébé ce fut Maman ou quelqu'un d'autre qui s'occupait de moi et de mes besoins, mais maintenant que je suis adulte, il me revient à tout moment de prendre conscience et de m'occuper de moi-même, de ma vie, et de mes besoins; afin de pouvoir, en même temps, de prendre conscience des autres et de leurs besoins, et de prendre des décisions librement et avec gratitude, pour faire ce qui me revient et ce dont je suis capable pour tenter de répondre à leur besoins essentielles - pourvu que c'est ma place de tenter de le faire - sans pour autant remplacer ou obstruer chez les autres leur propre responsabilité de vivre leur propre vie et d'en prendre soin.

Donc à tous les jours je dois m'occuper et prendre soin de:

  1. mon corps
  2. ma pensée et ma capacité de faire, de mettre en action, et de réaliser
  3. ma volonté, ma liberté, et ma responsabilité
  4. mon cœur / psyché et toutes mes émotions
  5. mon âme et ma capacité et ma volonté d'être en relation avec les autres et avec l'Autre
  6. le grand trésor qu'est ma vie, le "moi" dans toute mon intégrité

Le but, l'objectif de bien prendre soin de me vie et de bien m'en occuper, c'est afin que je puisse avec toute ma volonté, toute ma liberté, toute ma responsabilité, toute ma pensée, tout mon cœur, toute ma force, toute mon âme donner le sens que je désir à ma vie et à son trajet à tout moment par toutes mes pensées, par toutes mes paroles, par toutes mes actions, et par toutes mes attitudes que je choisis de prendre...

En détails spécifiques....

Si je ne dors pas comme il faut, alors tout le reste souffre... mes pensées, mes émotions, les "filtres" qui appauvrissent mes perceptions, et tout et tout...

Quand je ne bois pas assez d'eau assez souvent du matin au soir, toutes mes organes, tout mon corps se met à souffrir, ce qui affecte mes pensées, mes émotions, mes perceptions, et tout et tout....

Quand je jeûne, pendant un certain temps mes pensées deviennent plus claires; voilà la raison principale pour jeûner. Quand le corps a faim et soif, cette pauvreté met notre corps au même diapason que notre âme, notre esprit, qui a faim de Dieu et son amour et soif de sa vérité, de sa bonté. Cependant, le jeûne doit être en équilibre raisonnable avec une bonne nutrition.

Si je ne mange pas une nourriture suffisamment nutritive et régulière, alors tout le reste souffre... mes pensées, mes émotions, les "filtres" qui appauvrissent mes perceptions, et tout et tout...

Quand je ne bouge pas assez et régulièrement, avec tout le corps en mouvement soutenu suffisamment, tout mon corps devient ankylosé et se met à souffrir, ce qui affecte mes pensées, mes émotions, mes perceptions, et tout et tout....

RÉSUMÉ:

Cela revient à moi à tout moment de faire l'équilibre entre moi, les autres, et Dieu. En principe, selon le grand commandement résumé par Jésus, il nous faut d'abord aimer Dieu et ensuite les autres comme moi-même. Ironiquement, se je ne prends pas soin de moi-même, alors je deviens de moins en moins capable de m'occuper des autres ou de Dieu. La qualité de l'amour authentique que je pratique envers moi-même affecte beaucoup la qualité de l'amour que je puis avoir pour les autres et, ultimement à tout moment, pour Dieu. J'aime et je m'occupe bien de ma vie; afin de pouvoir à tout moment bien aimer et m'occuper des autres - à l'intérieur de mes limites - et aussi à tout moment, en toutes choses, et en toutes circonstances bien aimer Dieu.

MES CAPACITÉS - MES FORCES VITALES HUMAINES

En toute circonstance et en toute situation j'ai au dedans de moi 6 forces vitales humaines qui me permettent de m'acquitter de mes responsabilités et de bien vivre ma vie selon le sens que je désire lui donner.

  1. L'habilité de choisir et d'accomplir un but, un objectif à la fois = ce qui me donne l'estime de soi
  2. L'habilité de choisir et le ou les moyens efficaces, et de renoncer aux autres = ce qui me donne la confiance en soi
  3. L'habilité de prendre suffisamment de temps et de vivre le temps passé et futur librement = ce qui me donne l'espérance 
  4. L'habilité de répéter les accomplissements et d'apprendre de mes fautes et de m'améliorer = ce qui me donne de la compétence
  5.  L'habilité de régulièrement surmonter les obstacles et d'accomplir mes objectifs = ce qui me donne la fidélité 
  6. L'habilité de persévérer dans le développement de toutes ces habilités en accomplissant objectifs que je me donne en accord avec le sens que je choisis librement de donner à ma vie = ce qui me donne l'amour de soi 

Autrement dit, en faisant des efforts de vivre ma vie et de donner le sens à ma vie que je veux bien donner à ma vie, c'est par les choix que je fais et les décisions que je prends librement, délibérément, et avec pleine intention que je peux avec la grâce de Dieu réaliser :

  1. L'estime de moi - c'est vraiment moi qui as accompli mon objectif et c'est moi qui l'a réalisé;
  2. La confiance en moi - c'est vraiment moi qui as accompli mon objectif et c'est moi qui l'a réalisé;
  3. L'espérance - c'est vraiment moi qui as accompli mon objectif et c'est moi qui l'a réalisé;
  4. La compétence - c'est vraiment moi qui as accompli mon objectif et c'est moi qui l'a réalisé;
  5. La fidélité - c'est vraiment moi qui as accompli mon objectif et c'est moi qui l'a réalisé;
  6. L'amour de moi - c'est vraiment moi qui as accompli mon objectif et c'est moi qui l'a réalisé;

MON OUTIL ESSENTIEL ET FORT UTILE - MON BUDGET QUOTIDIEN D'ÉNERGIE :

Une belle innovation de Dr. Jeannine Guidon, psychothérapeute, fut de développer une méthode pour qu'une personne puisse gérer son énergie globale personnelle, c'est-à-dire toute l'énergie accumulée et dépensée par nous dans notre corps / pensée / cœur - psyché / âme - par tout notre être à tout moment de la journée et de la nuit. En principe il y a 3 façons d'accumuler et de dépenser notre énergie, et il y a une façon de gérer plus consciemment et avec plus de liberté et de délibération toute cette énergie. Il en est question de notre bien-être qui, en gros, est entre nos propres mains.

  1. L'énergie mobile – « mobile energy » - toutes nos impulsions spontanées, colorées, imaginatives, et émotives....
  2. L'énergie liée – « bound energy » - tous ces liens d'ordre moral ou religieux, qui nous viennent du travail, des engagements, des responsabilités et de toutes nos obligations personnelles et sociales; ainsi que toutes nos perceptions concernant les attentes des autres....
  3. L'énergie autonome – « autonomous energy » - prendre le temps de "filtrer" les deux autres formes d'énergie à tout moment que celles-ci se présentent ou cherchent à s'imposer à moi. Le filtre principal est ma conscience de qui je suis, de ma condition réelle ici et maintenant, du temps réel qui m'est présentement disponible, de toutes mes responsabilités et obligations, et de la direction vers laquelle je désire orienter ma vie; afin de donner à ma vie tout le sens que je veux lui donner. Il s'agit donc à tout moment de choisir librement une action spécifique dans toute une suite d'actions et l'horaire (timing) que je désire me donner.

Le principe moteur (operating principle) ici et que l'énergie mobile et l'énergie liée font partie intégrale de la vie, de ma vie. Oui, en effet c'est vrai, mais quand je passe directement et immédiatement d'une de ces formes d'énergie ou des deux; je "me laisse emporter" par elles comme par un tsunami. Je ne me sens pas libre mais comme si j'étais réduit à l'état d'un otage. L'énergie mobile peut m'entraîner à perde de vue la réalité, qui je suis, où je suis, mes responsabilités, et le sens de ma vie. Je peux facilement devenir perdu. De façon semblable mais différente, l'énergie liée peut m'attacher en mille nœuds et me réduire à l'impuissance et la paralysie par tout le poids de responsabilité que j'ai accumulé jusqu'à ce jour. Si je ne gère pas mes énergies, je risque de devenir à bout et de souffrir une forte inclinaison à la rébellion et à l'abandon de tout ce qui constitue ma vie. Ce serait de perdre beaucoup.

L'idée maîtresse ici est donc de faire passer mes impulsions mobiles et liés à travers le filtre de mon autonomie, de qui je suis et du sens que je désire donner à ma vie. Cette réflexion peut prendre quelques minutes ou seulement quelques secondes, et ce bref temps d'arrêt, de réflexion, et de discernement ouvre en moi un espace de liberté. Dans cette "bulle de liberté et d'autonomie" je me donne la permission de décider moi-même du meilleur cours, du meilleur scénario à suivre; afin de réaliser tous mes objectifs, mais dans un ordre de priorités que je choisis de me donner.

Notre vie connaît beaucoup plus de satisfaction, et davantage en profondeur, quand je choisis d'agir dans le mode autonome, dépensant ainsi une énergie autonome enrichie par mon côté "mobile" en partenariat avec mon côté "lié".

Il y a tellement de bénéfices à vivre de façon autonome, que dès que je fais le moindre effort de m'arrêter quelques secondes pour bien considérer tout ce qui me "pousse à agir", pour réfléchir à ma situation intégrale dans toute son ensemble, et pour décider ce que je veux choisir de faire... que cette autonomie cherche toute seule à augmenter et à croître... et je me sens de plus en plus libre at "maître de moi-même" dans le sens de compétence, de respect, et d'amour pour moi-même. Je deviens davantage capable d'accueillir ma vie comme un don de Dieu tous les jours et à faire de ma vie un don de retour d'amour et de gratitude envers Dieu et les autres.

© Toutes ces idées sont extraites des notes que j'ai prises lors d'une formation sur trois ans à l'Institut de Formation Humaine Intégrale de Montréal : IFHIM, 55 Gouin Ouest, Montréal QC H3L 1H9

-------------------------------------------

Alors, que penses-tu de tout cela? Par où ton esprit aimerait-il commencer?

----------------------------------------------------------------

Mon objectif avec ces articles de blogue est de seconder les efforts d'une variété d'écrivains chrétiens et autres dans notre désir commun de partager ce qui nous semble contribuer au bien commun et aussi, directement ou indirectement, rendre gloire à Dieu et étendre son oeuvre de salut auprès de toute l'humanité. G.S.

----------------------------------------------------------------

© 2006-2021 All rights reserved Fr. Gilles Surprenant, Associate Priest of Madonna House Apostolate & Poustinik, Montreal  QC
© 2006-2021 Tous droits réservés Abbé Gilles Surprenant, Prêtre Associé de Madonna House Apostolate & Poustinik, Montréal QC
 

+ + + + + + + + + + + +  

vendredi 15 janvier 2021

Faire de la politique ou servir le Royaume de Dieu?

Mon objectif avec ces articles de blogue est de seconder les efforts d'une variété d'écrivains chrétiens et autres dans notre désir commun de partager ce qui nous semble contribuer au bien commun et aussi, directement ou indirectement, rendre gloire à Dieu et étendre son oeuvre de salut auprès de toute l'humanité. G.S.

----------------------------------------------------------------


Compte tenu de la condition du monde et de la culture actuelle, et aussi de la façon que les gens d'aujourd'hui priorisent l'autonomie et au fond écartent Dieu de la vie courante - même beaucoup de chrétiens pratiquants - nous pouvons constater que les partis politiques continueront de refléter cette réalité et vivre une évolution constante pour tenter de se mettre au diapason de "la mode de l'heure" selon les sondages d'opinions populaires. Au Canada les partis politiques ont "changé de peau mais aussi de pensée et de cœur" peut-être à tous les 15 à 20 ans pour devenir justement "méconnaissables" par rapport à ce qu'ils étaient en 1867 ou 1900 ou 1930 ou 1950 ou 1969 ou 2000 ou aujourd'hui....

Pour les chrétiens, nous ne pouvons jamais être "de ce monde" ni "jouer les jeux de ce monde". Il n'y a que l'Évangile qui demeure, et plus important, la Très Sainte Trinité. L'être humain trouve difficile de marcher à la suite de Jésus et se mettre à l'écoute de ce que nous dit l'Esprit Saint; notre impulsion est de plonger dans les affaires de ce monde pour tenter de réformer ce monde. C'est inutile puisque ce monde est dans la main du "Prince de ce monde" qui est le démon, Satan (L'Accusateur), le Diable (L'Adversaire de Dieu), Lucifer (L'Ange de lumière, une fausse lumière).

Néanmoins, il est bon et nécessaire que les chrétiens fassent leur devoir civique et prennent leur place dans la place publique, mais notre premier travail, notre première vocation, est d'œuvrer dans le Royaume de Dieu comme Jésus l'a fait et comme Il continue de le faire en nous. À toute évidence ce qui motive le Bon Dieu c'est le salut des âmes et non la réforme des institutions humaines. Nous pouvons réformer nos institutions au fur et à mesure de notre témoignage à Jésus et son Évangile lors de notre engagement dans le monde; pourvu que notre premier et notre dernier objectif demeurent toujours le salut des âmes. Tout ce qui ne poursuit pas le salut des âmes est peine perdue.

Le moyen favorisé par Jésus pour sauver les âmes était, lors de son bref ministère, et depuis deux millénaires demeure toujours l'amour authentique et pratique manifesté envers les personnes et non la quête du pouvoir ni l'usage de l'influence pour manipuler les gens ou les structures. L'histoire de l'Église a clairement établi que seulement la conversion personnelle et fondamentale envers Dieu peut motiver une personne à mettre de côté les valeurs de ce monde pour s'engager à vivre en toutes choses et en toutes situations l'Évangile. À cette fin, la politique est inutile et seulement la grâce de Dieu peut suffire. Dans le monde de la politique la pratique est de s'opposer à ses adversaires et aller jusqu'à les anéantir; tandis que dans le Royaume de Dieu la consigne de Jésus est qu'on doit aimer ses ennemis et leur faire du bien; afin que Dieu puisse "gagner" leur esprit par son amour manifesté en nous.

Pour cette raison les mouvements en défense de la vie devraient toujours s'adresser aux gens, aux personnes un à un et laisser les œuvres de la politique à des efforts et des organismes indépendants et séparés. Ces initiatives politiques pourraient au départ se servir des listes de correspondance de ces mouvements en défense de la vie, mais au nom d'un organisme indépendant et manifestement politique tout en donnant aux gens l'option de se désinscrire. Par le fait même toute personne intéressée pourrait se joindre et s'inscrire à de telles initiatives politiques. Ce serait la seule façon de respecter l'objectif premier des mouvements en défense de la vie tout en respectant en toutes choses leurs adhérents. 

Les mouvements pour la défense de la vie doivent prendre garde de ne pas trop s'identifier à des partis politiques particuliers; car leur objectif premier est la vie et voilà la raison première de l'adhésion de ceux qui se joignent à leur mouvement. Notre Église catholique romaine enseigne que les catholiques doivent jouir de la liberté de s'informer et de choisir à tout moment quel parti politique recevra leur appui. Les partis politiques peuvent endurer des différences de valeurs et de points de vue, et pour leur part, les mouvements pour la défense de la vie doivent endurer chez leurs membres des différences de points de vue au plan politique et concernant les partis politiques.

----------------------------------------------------------------

Mon objectif avec ces articles de blogue est de seconder les efforts d'une variété d'écrivains chrétiens et autres dans notre désir commun de partager ce qui nous semble contribuer au bien commun et aussi, directement ou indirectement, rendre gloire à Dieu et étendre son oeuvre de salut auprès de toute l'humanité. G.S.

----------------------------------------------------------------

© 2006-2021 All rights reserved Fr. Gilles Surprenant, Associate Priest of Madonna House Apostolate & Poustinik, Montreal  QC
© 2006-2021 Tous droits réservés Abbé Gilles Surprenant, Prêtre Associé de Madonna House Apostolate & Poustinik, Montréal QC
 

+ + + + + + + + + + + +